Don’t _miss

Wire Festival

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nullam blandit hendrerit faucibus turpis dui.

<We_can_help/>

What are you looking for?

LTA_DIGITAL_FORUM_SITE_2021

Les femmes africaines face au saut technologique

La technologie rythme l’évolution de l’économie mondiale ces dernières années. Sur le continent
africain, le saut technologique observé il y a quinze ans –suite à l’avènement du Mobile Money- a
imposé de nouveaux modes de fonctionnement aux entreprises, les obligeant à penser différemment
leurs stratégies, leurs productions, leurs plans de développement et même leur organisation.
Les femmes africaines, devenues actrices majeures dans l’univers de l’entreprise –notamment par le
biais de l’entrepreneuriat dont elles demeurent les championnes du monde avec un taux de 24%-
prennent progressivement le virage de la transformation technologique.

Avec deux agendas précis (2030 des Nations Unies et 2063 de l’Union africaine), le continent court
vers son développement, identifiant l’industrie comme une des priorités de l’Afrique, afin d’assurer
une valeur ajoutée découlant de l’exploitation de ses nombreuses matières premières et un
approvisionnement conséquent de sa population à la démographie galopante. L’examen minutieux
de ce grand champ industriel montre que les industries traditionnelles, notamment celles portées
par les femmes, peuvent souvent être les moins avancées dans cette élan technologique, alors que
ce type d’industries nourrit en réalité toutes les autres. Quelles pistes pour emmener les industries
traditionnelles portées par les femmes de saisir l’opportunité que représente la Tech ?
En parlant purement de technologie, les têtes d’affiches les plus en vue ne sont pas souvent des
femmes. Bien que les startups innovantes africaines se soient décuplées au fil du temps, s’arrachant
parfois les prix les plus prestigieux, très peu sont souvent des initiatives féminines. Et ce, alors qu’il
existe de plus en plus de programmes visant à promouvoir le leadership féminin dans le monde de la
science en général et de la Tech en particulier. Comment inverser cette tendance ?
Par ailleurs, la diaspora entreprenante -devenue très présente dans la vie économique du continent-
empreinte avec le secteur privé locale le train du développement. Quels apports concrets de ces
entrepreneures ?

Pour la deuxième édition du LTA Women Forum organisée cette année à l’occasion de la Journée
internationale de femme africaine célébrée le 31 juillet, La Tribune Afrique choisit de faire le focus
sur ces sujets, dans le but d’ouvrir des pistes de solutions qui contribueraient à ce que le potentiel
des femmes serve davantage au développement du continent.

Revivez 2021 !

Arnaud NGATCHA – Adjoint à la Maire de Paris en charge des Relations internationales et de la Francophonie

L’Afrique abrite une biodiversité incomparable, qui est aujourd’hui menacée par de nombreux défis, alors qu’elle pourrait tirer la croissance économique et atténuer les effets des dérèglements climatiques. Comment protéger la biodiversité africaine, devenue « patrimoine mondial » aux yeux de la communauté internationale ? Dans quelle mesure la biodiversité peut-elle s’accompagner de création de valeur ?

 

Intervenants : 

Vahinala RAHARINIRINA – Ministre de l’Environnement et du Developpement durable de Madagascar

Jules DORET NDONGO – Ministre des Fôrets et de la Faune du Cameroun et Président en exercice de la Commission des forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC)

Sandra RULLIERE – Responsable adjointe de la Division Agriculture, développement et biodiversité à l’AFD

Marc ONA – Fondateur de l’ONG environmentale Brainforest 

Hervé BOURGUIGNON – Associé Senior du Fonds Moringa

Patrick DUPOUX Senior Partner, Directeur Afrique Boston Consulting Group

L’industrialisation de l’Afrique est l’un des objectifs de développement immédiat les plus urgents du continent et occupe une place de choix dans les programmes stratégiques des principales organisations panafricaines et mondiales. Les enjeux climatiques et leurs corolaires liés à la préservation de l’environnement, la croissance démographique, la quête de résilience face à la crise Covid qui a chamboulé les chaines d’approvisionnement, sont autant d’éléments qui poussent à la réflexion et surtout invitent à l’élaboration et l’exécution de fines stratégies qui permettront au continent de développer une industrie propre.

 

Intervenants : 

Julien PALAKU KAHONGYA – Ministre de l’Industrie de République Démocratique du Congo

Badr IKKEN – Directeur Général de l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energie Nouvelles (IRESEN) / Vice-Président Commission Economie Verte de la CGEM

Sarata TOURÉ KONÉ – Directrice Générale Adjointe de SITA SA

Alain TCHIBOZO – Chief Economist de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) 

L’Afrique doit investir dans une agriculture moderne pour accroître la proactivité et la production ainsi que pour exploiter le vaste potentiel de son économie bleue.
Comment alors sécuriser l’alimentation à une population croissante, alors que le secteur agricole est la première victime des changements climatiques ? Comment préserver nos ressources naturelles tout en renforçant le potentiel productif du secteur agricole ? Comment rendre plus durables des systèmes alimentaires à forte intensité d’intrants ? Doit-on aujourd’hui repenser radicalement les politiques agricoles actuelles ? Comment promouvoir une agriculture plus productive et durable sur le continent ?

 

Intervenants : 

Karim AIT TALB – Directeur Général Délégué du groupe ADVENS GEOCOTON

Faissal SEHBAOUI –Directeur Général d’AgriEdge (GROUPE OCP)

Samir CHEBIL – Co-Fondateur de iFarming

Adnane BEN HALIMA – Vice-Président en charge des relations publiques pour la région Méditerranée de Huawei Northern Africa 

Mazamesso ASSIH – Ministre chargée de l’Inclusion financière et du Secteur Informel de la République du Togo

Philippe WANG – Vice-Président Exécutif de Huawei Northern Africa 

Ministre de l'Inclusion financière et du Secteur informel de la République du Togo

Ministre de l'Environnement et du Developpement durable de Madagascar

Ministre des Fôrets et de la Faune du Cameroun et Président en exercice de la Commission des forêts d'Afrique Centrale (COMIFAC)

Adjoint à la Maire de Paris en charge de l'International et de la Francophonie

Ministre de l'Industrie de RDC

Vice-Président Exécutif de Huawei Northern Africa

Chief Economist de la Banque Ouest-Africaine de développement (BOAD)

Présidente-directrice générale de La Tribune Afrique

Vice-président en charge des relations publiques pour la région Méditerranée - Huawei Northern Africa

Directeur Afrique du Boston Consulting group

Directrice Générale Adjointe de SITA SA

Directeur Général, Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN) / VP Commission Economie Verte de la CGEM

Responsable adjointe de la Division Agriculture, Développement et Biodiversité à l'AFD

Directeur Général Délégué du groupe ADVENS GEOCOTON

Directeur général d'AgriEdge (Groupe OCP)

Fondateur de l'ONG environmentale Brainforest

Co-fondateur de iFarming

Associé Senior du Fonds Moringa

Un événement

Partenaires