Don’t _miss

Wire Festival

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nullam blandit hendrerit faucibus turpis dui.

<We_can_help/>

What are you looking for?

Edito

« Relance Ă©conomique en Afrique : pourquoi l’échec est interdit ? »

Ce rendez-vous intervient Ă  la fois dans un contexte inĂ©dit et Ă  la veille de l’entrĂ©e en vigueur de la Zone de libre-Ă©change qui consacre l’intĂ©gration rĂ©gionale des 54 Etats du continent.
Aujourd’hui, la pandĂ©mie et ses impacts ont rĂ©vĂ©lĂ© les grandes failles qui handicapent les
Ă©conomies du continent, des failles qui ont aggravĂ© les indicateurs de croissance, au moins sur le court terme. Des failles aussi qui imposent Ă  l’Afrique de renverser la vapeur en proposant ses propres modĂšles de dĂ©veloppement, en s’appuyant sur ses propres ressources, en mettant en avant les vĂ©ritables leviers de croissance et en impliquant l’ensemble de ses parties prenantes.

TrĂšs rapidement, il nous est apparu que, pour ĂȘtre en situation de tirer des enseignements de cette crise sans prĂ©cĂ©dent, il s’imposait de prendre de la distance. Le report au 20 novembre nous donnait 6 mois pour repenser notre programme Ă  la lumiĂšre des tĂ©moignages et des donnĂ©es que nous recueillons chaque jour.
Une culture de la troisiĂšme dimension, souple, rĂ©active, sera plus que jamais indispensable pour reconstruire aprĂšs la crise et anticiper la rĂ©silience Ă  venir. Nouveaux Horizons nous appelle Ă  nous projeter et Ă  construire ensemble l’avenir.

Ouverture officielle

Delphine ChĂȘne, PrĂ©sidente de La Tribune Afrique

« Que peut-on attendre vraiment des plans de relance ? »

Quelles sont les stratégies adoptées par les Etats pour limiter les impacts de la crise pandémique de COVID19 ?
Les plans de relance sont-ils élaborés comme de véritables leviers de redémarrage économique ou sont-ils de simples mesures conjoncturelles?
De quelle maniĂšre les États peuvent-ils conserver leur souverainetĂ© Ă©conomique? A l’heure de la pandĂ©mie oĂč le renforcement du multilatĂ©ralisme s’est imposĂ© comme une nĂ©cessitĂ© au niveau sanitaire, comment la coopĂ©ration internationale participe-t-elle Ă  la relance du continent ?

Ce panel se tiendra avec la participation de : Christopher Dembik - Responsable de la recherche Ă©conomique chez Saxo Banque
Ahmedou Ould Abdallah - PrĂ©sident du Centre pour la StratĂ©gie et la SĂ©curitĂ© dans le Sahel Sahara, ancien ministre des Affaires ÉtrangĂšres de Mauritanie
Aicha Bah Diallo - Militante pour le droit des femmes et ex- ministre de l'Ă©ducation
Anne-Laure Kiechel - Founding Partner, Global Sovereign Advisory

Interview croisĂ©e- Gouvernance : l’Afrique est-elle devenue plus responsable ?

En Afrique, la question de gouvernance est souvent pointĂ©e du doigt dans des secteurs ayant un impact direct sur le climat des affaires. La mauvaise gouvernance et la corruption dans certains pays sont citĂ©es comme des raisons de l'utilisation inefficace des fonds climatiques par exemple. Et lorsque la probitĂ©, la bonne gouvernance et l’éthique sont mises de cĂŽtĂ©, les consĂ©quences touchent l’ensemble des Ă©cosystĂšmes et retardent le dĂ©veloppement.
Aujourd’hui, face au contexte inĂ©dit auquel ils sont confrontĂ©s, comment les gouvernements et le secteur privĂ© africains peuvent-ils promouvoir les bons principes de gouvernance pour prĂ©server l’environnement des affaires ? Quels risques rĂ©els peut engendrer la corruption sur les Ă©conomies ? Peut-on aujourd’hui mesurer la responsabilitĂ© sociale et environnementale des entreprises ? Comment encourager les investissements sans une rĂ©elle politique de bonne gouvernance ? L'Afrique doit-elle chercher des solutions en elle-mĂȘme pour relever ce dĂ©fi ?

Avec la participation de :
- Sophie Scemla, Avocate associĂ©e du cabinet Gide Loyrette Nouel et Vice-prĂ©sidente du comitĂ© anti-corruption de l’IBA
- Ghizlaine Nourlil, Directrice Afrique & Middle East Vigeo Eiris

« Comment la COVID-19 change-t-elle le visage des financements sur le continent ? »

En 2019, l’Afrique a concentrĂ© plus de 46 milliards de dollars d’IDE selon la CNUCED (ConfĂ©rence des Nations Unis sur le Commerce et le DĂ©veloppement).
Alors que la pandĂ©mie a bouleversĂ© les agendas, 2021 sera l’annĂ©e de la relance des affaires qui devra ĂȘtre supportĂ©e par le monde financier.
Comment se dessinent les stratĂ©gies d’investissement sur le continent ?
Quels sont les opportunités à saisir et les défis à relever ?
Par quels véhicules de financement ?
Quels sont les risques d’investissement liĂ©s Ă  la pandĂ©mie de COVID19 ?
De quelle maniùre les institutions financiùres s’adaptent-elles au contexte actuel ?

Avec la participation de : - LĂ©once YacĂ© - Directeur gĂ©nĂ©ral de NSIA Banque CĂŽte-d'Ivoire du groupe NSIA (Nouvelle SociĂ©tĂ© Interafricaine d'Assurance, CĂŽte d’Ivoire)
- Augustin Nicolle - Avocat au Barreau de Paris, Cabinet BCTG Avocats (Conseil EnR)
- Guillaume Pambrun - Directeur Général Ecobank

« Coronavirus : Transformation digitale, une question de survie »

AccĂ©lĂ©rer la digitalisation, dĂ©velopper la connectivitĂ©, crĂ©er une « Afrique digitale unifiĂ©e »  Le digital est-il devenu une prioritĂ© dans le contexte actuel ?
La relance peut-elle réussir sans une révolution numérique du continent (Data, AI, Blockchain, cybersécurité) ?
Comment les États et le secteur privĂ© conçoivent-ils les mutations qu’impose la future zone de libre-Ă©change continentale ?

Avec la participation de : - Cynthia Aïssy - Directrice Générale KeyOpsTech
- LoĂŻse Tamalgo, Vice-prĂ©sident en charge des relations publiques pour l’Afrique Subsaharienne de Huawei Northern Africa
- Samir Abdelkrim - Emerging Valley

ClĂŽture

Un événement

Partenaire fondateur

Partenaires silver